NU, PLUS QU’UN JEAN, UNE EXPÉRIENCE…

Publié le par julielesbableu

therry et moi

INTERVIEW de Philippe P. de NU

par Therry et Julielesbableu

 

QUOI !!! VOUS NE CONNAISSEZ PAS CETTE MARQUE DE JEANS BIO !!!!!!

En même temps je ne vais pas vous jeter la pierre, je ne la connaissais pas non plus il y a  2 mois.


Heureusement, j’ai pu remédier à cette lacune.


En effet il y a quelques semaines, Jean-Philippe P. nous a accueilli chaleureusement dans le showroom de NU, 8 rue Taylor, dans le 10 ème arrondissement.

Vous vous demandez sûrement qui est Philippe P. ! Et bien ce n’est autre que le co-créateur de NU, son acolyte se prénommant Maxime G.

Tous deux ont donné naissance à un concept dans l’air du temps qui prend totalement à contre-pied tout ce que l’on peut voir comme aberrances  dans l’univers du jeans.

Nu nous permet de revenir à l’origine du jeans dans toute sa simplicité et son authenticité.

 

Pour en savoir plus, nous avons interviewé Jean-Philippe, dans son NUnivers...

 

       nu-jeans

 

Racontez- moi la naissance des jeans NU,

L’idée nous est venue il y a trois ans, à un moment où les jeans étaient plus que « travaillés ». Or « travailler » un jeans signifie le  soumettre  des procédés utilisant des méthodes nocives tant d’un point de vue environnemental que social (cf. le scandale du sablage des jeans)… tout ça pour, au final, détruire un produit neuf… C’est en réponse à ce grand « n’importe quoi » que nous avons eu envie de créer Nu : pour proposer une alternative éthique et mode.


Quel est le concept d’un jeans NU ?

Le concept Nu, c’est donc, de faire ce que nous considérions comme un « bon jeans », à savoir : un jeans simple, bien coupé, robuste, sans fioritures et bien sûr, sans aucune compromission avec l’éthique. Cela a des conséquences heureuses, on redécouvre qu’un jeans brut (non délavé) va s’user petit à petit, se patiner, devenir jour après jour un peu plus « votre » jeans. Il suffit de laisser faire le temps… Dans un système où tout va trop vite, ce retour à ce genre de plaisir simple, est salvateur.

 

Vous évoquez des frustrations par rapport à la réalisation de vos jeans que vous souhaiteriez encore plus écologique, avez-vous trouvé des solutions ?

En effet, il ne nous est pas encore possible de faire un jeans écologique « 100% parfait ». Même si nous faisons tout notre possible, nous devons faire des petites concessions afin d’être économiquement pragmatique. A ce jour nous avons mis en place une filière dans laquelle chaque intervenant est, d’un point de vue environnemental, l’un des meilleurs (utilisation de coton bio exclusivement, processus de teinture contrôlés, bilan carbone et compensation…). Mais il reste toujours une marge de progrès. Nous travaillons par exemple sur les étiquettes afin de substituer du coton au polyester.

 

 

« NU N’EST PAS UNE MARQUE,

C’EST UN PROJET FÉDÉRATEUR »

 


Un jeans NU coûte entre 100 et 125 euros, combien coûterait un jeans totalement bio ?

Un jeans entièrement bio, avec une fabrication 100% écologique (matières, teintures, fils, transports) et fabriqué an France serait un produit de luxe qui coûterait plusieurs centaines d’euros. La question est alors de savoir ce qui maximise les impacts environnementaux positifs : vendre peu de « produits parfaits » ou un peu plus de produits « in progress »…

 

Arlette, Janine, Gustave, Alphonse… des petits noms originaux pour des modèles de jeans, comment est-ce venu ?

Nu est une marque française, voire un peu franchouillarde dans son coté « anti ». C’est une façon de donner ainsi du corps à l’identité de nos jeans. La gradation est  également faite sur des tailles françaises plutôt qu’américaine.

Cela permet aussi de redonner de l’affectif à son jeans ;-) 

 

J’ai vu que vous aviez également une ligne de sous-vêtements, comptez-vous développer la marque ?

Pas pour le moment, Nu a en effet sorti une ligne de culottes et boxers en coton bio, cela nous semble être quelque chose d’assez complémentaire au jeans.

Mais notre cœur de métier, reste le jeans. C’est notre passion et nous sommes loin d’en avoir fait le tour. Bien sûr qui dit denim dit potentiellement jupe, veste, short…

 

 

En surfant sur votre site, j’ai pu voir que vous aviez 10 commandements, quel est votre favori ?

« Répare ton vieux vélo »

Parce que c’est un de mes hobbys ! A Paris, je ne me déplace qu’à vélo et j’aime bien en retaper. D’ailleurs dans ma salle de bain, j’ai toujours quelques pièces de vieilles bicyclettes qui trempent dans du vinaigre pour les dérouiller, vous pouvez demander à ma copine ! (rire)


 

                        nu-cmdt8

 


J’ai pu lire également que vous viviez dans une camionnette durant vos études, est-ce toujours le cas ?

(rire) Non j’ai revendu ma camionnette (un J7 de 1979 pour les amateurs), il y a deux ans et demi, un peu à contrecœur. Maintenant j’habite un appartement tout ce qu’il y a de plus normal à Paris (c'est-à-dire trop petit et trop cher)…

 

 

Suite à cette interview nous avons eu envie d’essayer ces fameux jeans NU, alors nous sommes allés sur le Corner des Galeries Lafayette (1er étage, corner "la mode a du sens", Paris) en essayer quelques-uns, et nous avons fini par adopter le Janine et le Gustave. Et nous les portons tous les jours afin qu’ils puissent à leur tour raconter leur histoire avec leur patinage et leurs trous !

 

 

Merci à Jean-Philippe de nous avoir accueilli dans l’univers de NU

Julielesbableu.


 

P.S: pour en savoir plus et connaître tous les points de ventes, RDV sur  http://www.le-jeans-nu.com/

 

 

Publié dans news de la mode

Commenter cet article